la maison japonaise

La maison japonaise : ses caractéristiques et ses avantages

Vie la maison japonaise

Les maisons de style japonais sont petites dans les zones urbaines et rurales, et la distance qui les sépare de leurs voisins est généralement courte.

Néanmoins, la conception traditionnelle d’une maison de style japonais, quels que soient la taille et l’emplacement de la maison, a la même ingéniosité que la protection de la vie privée, l’incorporation de la lumière naturelle, la protection de la maison contre le vent et la pluie et la prise de l’air extérieur.

Cette fois, je vais vous présenter les charmes et les caractéristiques des maisons de style japonais.

L’architecture traditionnelle japonaise et sa situation actuelle

L’architecture traditionnelle japonaise se caractérise tout particulièrement par l’ouverture de la maison sur la nature. Les matériaux utilisés sont surtout le bois, la terre et le papier. La construction s’étend sur les côtés plutôt que vers le haut. 

REGARD SUR LE JAPON

Du fait population toujours croissante dans les grandes villes, le prix du terrain s’est vite élevé et les maisons typiques japonaises avec jardin ne sont plus abordables pour le japonais moyen. On voit ainsi apparaître de plus en plus d’immeubles résidentiels et de duplex. 

REGARD SUR LE JAPON

L’entrée avec un portail

Au Japon, les routes résidentielles n’ont généralement pas de trottoirs. Pour cette raison, des portes et des clôtures sont prévues comme limites entre les espaces publics tels que les routes et les terrains privés.

Cela sépare la rue et l’arrière de la maison.

Les clôtures et les murs autour de la maison créent aussi des frontières entre les voisins. 

Les clôtures en blocs de béton sont communs dans les zones urbaines et rurales, mais les grandes maisons traditionnelles, par exemple, ont des clôtures en bois sur les murs en pierre.

Le toit en tuiles et avant-toits profonds

Au Japon, où il y a beaucoup de pluie, le toit est conçu pour libérer une grande quantité d’eau de pluie. Si vous avez un avant-toit profond, vous n’aurez pas à vous soucier de la pluie. Si vous ouvrez les portes coulissantes installées à l’extérieur de la maison, vous pouvez prendre l’air extérieur.

L’importance du soleil et des paysages

Les maisons japonaises sont traditionnellement conçues avec la direction nord-sud à l’esprit, avec les pièces principales orientées au sud, permettant à la lumière du jour d’entrer toute la journée.

La vue par la fenêtre est également un élément indispensable, idéalement si vous pouvez voir les montagnes et les rivières et la mer, mais en réalité, il peut s’agir d’un jardin.

L’entrée

L’entrée est une zone intermédiaire qui relie l’extérieur et l’intérieur de la maison.

Ici, vous déchaussez et mettez des chaussures d’intérieur telles que des pantoufles (lorsque vous montez sur un tatami, vous déchaussez des pantoufles).

À l’entrée, il y a des boîtes à chaussures pour les ranger et aussi des ornements tels que de la céramique, des fleurs fraîches et des peintures. Dans certains cas, il y a un espace au sol (petit espace rétracté) à côté de l’entrée. 

Engawa (Couloir à l’extérieur de la maison)

Engawa relie les pièces entre elles et sert également de frontière entre l’intérieur et l’extérieur de la maison.

C’est un endroit où vous pouvez vous y asseoir pendant le beau temps et profiter du vent et de la lumière naturelle toute l’année.

L’importance des arbres

Même si le bois utilisé dans les maisons japonaises est coloré, il ne recouvre pas la veine avec de la peinture.

Un seul arbre peut être utilisé comme poutre de toit, ou du cyprès non traité ou d’autres bois de haute qualité peuvent être utilisés à l’entrée.

Tatami

Le soldes pièces est recouvert de tatami. Les tatamis sont frais en été et chauds en hiver.

Bien que cela coûte de l’argent, il peut être utilisé pendant de nombreuses années car il ne monte pas avec des chaussures.

Un tatami est un rectangle de taille fixe, et les bords sont cousus avec un tissu noir.

La salle à usages multiples

Dans une pièce traditionnelle, il y a très peu de meubles ; une table basse et une ou deux commodes. 

Le futon, qui a longtemps été utilisé comme literie, est plié dans un placard pendant la journée, donc une pièce est utilisée comme salon, chambre et salle à manger.

Grâce à l’espace flexible et au mobilier mobile, les familles peuvent vivre confortablement dans de petites maisons.

Le bain de style japonais

Dans le passé, lorsque seules les familles relativement riches pouvaient prendre un bain à la maison, de nombreux Japonais se rendaient aux bains publics à proximité.

Prendre un bain à la maison nécessite beaucoup d’espace, et le coût du carburant pour maintenir l’eau à environ 38-42 degrés est également cher. Bien que le bain public reste toujours, la plupart des maisons modernes ont une salle de bain. 

Au Japon, prendre un bain est toujours une habitude indispensable.

shoji 

Les pièces de l’intérieur ne donnent pas directement sur l’extérieur : elles sont isolées par des shoji (portes d’intérieur tendues de papiers semi-transparent) et donnent sur un passage qui s’ouvre sur le jardin par de grandes portes vitrées coulissantes en bois tendus de papier que l’on peut enlever facilement pour réunir deux pièces. La maison japonaise a ainsi une construction très bien aérée.

Cent questions sur le Japon

La connection entre l’intérieur et à l’extérieur

La connexion avec la nature extérieure est l’élément le plus important de la conception d’une maison japonaise.

Les portes coulissantes et les fenêtres coulissantes qui peuvent être facilement ouvertes sont considérées comme l’une des structures idéale. 

L’esthétique intérieure et extérieure est la caractéristique de fabrique de la maison de style japonais.